'

Beaucoup de bruit pour rien

une comédie  de William Shakespeare, traduction de Jean Michel Déprats

Du 04 au 17 juillet, 22h00

La Cour du Barouf, 7 rue Louis Pasteur, 84000 Avignon.

L’idée de mener une troupe amateurs, et son projet, sur les planches du festival OFF d’Avignon, est née au printemps 2014.
L’occasion de construire ce spectacle en collaboration avec un musicien et une danseuse a permis de bâtir une relation artistique unique pour une création commune autour de musiques et chorégraphies originales.

RELEVER LE DÉFI D’EN FAIRE UNE PÉPITE THÉÂTRALE À REBONDISSEMENTS !

NOTE D´INTENTION
Une mise en scène contemporaine, une aventure humaine.
Dans cette comédie la scène prend la forme d’un échiquier ou les personnages ne sont que des pions.

Sur le plateau, deux échiquiers, un demi-cercle de bougies en ouverture et fermeture d’un espace bien défini, qui éclaire des moments d’intensité.

Une musique qui rythme les scènes et donne une atmosphère soutenue par les acteurs.

Un texte poétique, Une histoire d’amour actuelle. Avancer vers l’autre ou rester sur place ? Ne rien faire ! Les autres s’en charge pour nous. Le bruit, le tumulte du chaos qui nous fige ou une main céleste qui nous guide ? Et si tout ceci n’était qu’un complot…

Une danseuse pour donner corps à ce mouvement permanent, faire le lien entre les deux plateaux, l’échiquier et la
scène. Une intrigue amoureuse forte ou l’on attend la fin heureuse avec impatience. Une cérémonie funèbre dramatique!

La création de ce projet a eu lieu au Théâtre du Casino d’Aix-les-Bains (73), le 19 avril 2014.

Résidence de travail : Décembre 2014, juin 2015,
Centre Artistique Départemental de Montmélian (73)

Représentations :
23 janvier 2015, Brison-Saint-innocent (73)
29 juin 2015, Montmélian (73)
Du 04 au 17 juillet 2015, La cour du Barouf, Avignon

 

Mise en scène et scénographie : Odile Castel,
Musique originale : Josep Manresa, Chorégraphie : Elise Hurtelle,
Lumières : Guillaume Rimet, Maxime Darras,
Costumes : Françoise Forestier, Plasticienne : Cathy Niatel,
Communication : Elvire Crespo.

Cette aventure a reçu le soutien de mécénats, de dons privés, du département de la  Savoie et de Diapason  73 (établissement public de coopération culturelle de la Savoie), et de la ville d’Aix – Les – Bains.

Aucun commentaire, soyez le premier

répondre

À
5
Please Wait...